La thérapie des jeux

La thérapie des jeux

Sol-hilarité

Il paraît que le stress affaiblit nos défenses immunitaires. Corollaire ? S’amuser est peut-être un des meilleurs moyens de se protéger du Covid-19.

Notre plan d’actions ? Pour tous, une cure généralisée de jeux de société. Pour ça, on a imaginé des variantes Skype-friendly* de plusieurs de nos jeux préférés. Ça demande parfois un minimum d’organisation - mais le plus souvent, même pas. Et dans tous les cas, ça permet de passer des vraies bonnes soirées entre potes.

Pour retrouver enfin le point de sol-hilarité : aka le bon mix entre solidarité et art de rigoler.

* Ça marche aussi avec Zoom ou HouseParty - on n’est pas sectaires.


Le Loup-Garou
C’est évidemment LE grand classique des colos et des week-ends entre potes (soit, en quelque sorte, vos premières expériences de confinement…). Et même s’il existe une jolie version en ligne, la version Skype est beaucoup plus marrante.

Version Skype-friendly : comme dans la version physique, le maître du jeu guide l’histoire. Quand le village s’endort, tous les joueurs baissent leur écran (ou se retournent). Les loups-garous se réveillent et décident par texto/whatsapp/DM qui ils veulent éliminer. Idem pour les autres rôles qui conversent en DM avec le maître du jeu. Quant aux débats, ils se passent en live sur Skype.

Nombre de joueurs max : 5 à 12
Pré-requis : un écran par joueur
Niveau d’orga : * / Les règles de base ici


CodeNames
L’énorme carton du jeu de société ces dernières années. Deux équipes de joueurs se partagent une grille de mots. Ils doivent se faire deviner le plus de mots possible en n'utilisant qu’un seul indice. Cérébral, mais aussi très marrant.

Version Skype-friendly : Le joueur qui a le jeu chez lui dispose les grilles de mots et les envoie en photo aux participants. Grâce à l’appli, les joueurs “espions” (ceux qui font deviner) se partagent la “carte clé” (celle qui définit les mots à faire deviner).

Nombre de joueurs max : 4 à 8
Pré-requis : un écran pour 2 ou 3 joueurs, un jeu CodeNames, l’appli CodeNames (gratuite, avec générateur de cartes Clé)
Niveau d’orga : ** / Les règles de base ici


Sherlock Holmes
C’était le mot d’ordre de Manu mardi dernier : “lisez”. Sherlock Holmes est un jeu de lecture active qui se joue à autant de joueurs que vous voulez. Vous commencez par lire pendant une dizaine de minutes un “cas” sur lequel Sherlock Holmes se serait penché. Puis ça va être à vous de mener l’enquête en utilisant rien d’autre que vos méninges - et en discutant avec vos potes pour tenter d’envisager toutes les hypothèses imaginables... 

Version Skype-friendly : Pas d'adaptation particulière ! Vous lisez, vous réfléchissez, et c'est tout :)
Nombre de joueurs max : à partir de 2 joueurs
Pré-requis : il y a deux versions, le jeu de plateau (démo à tester ici, et si vous avez le jeu, à compléter avec les contenus à consulter ici) ou le livre
Niveau d’orga : * / Les règles de base ici


Keep talking and nobody explodes
La base de ce jeu ? Une équipe de déminage est séparée dans deux pièces distinctes. Les joueurs doivent échanger par oral les informations qu’ils ont à leur disposition pour tenter de désamorcer une bombe. Bref : on pourrait croire que ce jeu a été inventé pour le confinement.

Version Skype-friendly : Ça ne change pas. Le principe du jeu étant justement que les joueurs se trouvent dans des pièces séparées. Les enquêteurs utilisent juste le manuel dispo ici, et le démineur utilise la version principale du jeu.

Nombre de joueurs possible : à partir de 2 joueurs,
Pré-requis : un jeu Keep Talking and nobody explodes. Un manuel (gratuit) pour tous les non-démineurs.
Niveau d’orga : ** / Les règles de base là



On espère que vous aurez envie de tester ! Et si ça marche bien, envoyez-nous des photos sur notre insta, là : @merci.alfred